Appel de projets

« Mon lunch, mes amis, mon école »

Améliorer le contexte des repas à l’école, oui, c’est possible !


Mise en contexte

Autres temps, autres mœurs ! 75 % des écoles québécoises ont été construites entre 1946 et 1974, une époque où on ne se souciait pas du tout d’aménager des lieux de repas à l’école pour une simple et bonne raison : l’immense majorité des élèves retournait à la maison sur l’heure du dîner.

On considère aujourd’hui que 85 % des établissements n’ont pas été conçus pour accueillir les enfants en dehors des heures de classe. Résultat : à peine 15 % des élèves prennent leur repas dans une cafétéria, alors que les autres mangent dans des lieux qui n’ont pas du tout été prévus pour ça :

  • local du service de garde (22 % des enfants)
  • salle de classe ordinaire (19%)
  • gymnase (15%)
  • salle multifonctionnelle (11%)
  • autres types de locaux (17%)


Une situation à améliorer

L’utilisation de lieux qui ne sont pas aménagés pour la prise de repas occasionne souvent des problèmes de circulation, d’encombrement, d’entretien, etc. Sans compter des problèmes d’accès à un évier, aux installations sanitaires, à de l’eau potable, aux bacs de recyclage et de compostage, etc.

Bien des soucis quotidiens qui nuisent considérablement au bon déroulement de la période du repas, sans compter les deux problèmes les plus importants : le niveau de bruit ambiant dans les locaux surchargés d’enfants, et la nécessité de faire manger rapidement les élèves pour libérer les locaux à temps afin de faire place à d’autres élèves, ou à d’autres activités.


À propos de cet appel de projets

Québec en Forme, par le biais de son initiative Communauté branchée, invite les écoles des régions de la Mauricie, de l’Estrie et de Montréal, à déposer un projet qui vise la transformation des environnements au bénéfice des saines habitudes de vie des élèves en améliorant le contexte dans lequel les jeunes prennent leurs repas à l’école.


Notre intention

Fier du travail accompli avec ses partenaires au cours des 10 dernières années, Québec en Forme, par le biais de son projet Communauté branchée, souhaite demeurer un moteur de changement dans le mouvement sociétal en faveur des saines habitudes de vie. L’amélioration du contexte de repas à l’école figure parmi les priorités ciblées pour les deux prochaines années.

Vous travaillez sur un projet pour améliorer le contexte des repas des élèves dans votre école, mais il vous manque un peu de financement pour le mettre en œuvre ?

Québec en Forme et Communauté branchée vous invitent à répondre à leur premier appel de projets. Si votre projet est retenu, vous pourriez bénéficier d’un soutien financier pouvant aller jusqu’à 5000$.

Cette somme peut être utilisée en financement unique, ou en complément à d’autres sources de financement.


Des idées pour vous aider

Vous avez quelques idées de départ, mais vous avez besoin d’informations pour étoffer votre projet ? Voici une série d’articles que Communauté branchée a rassemblés pour vous aider dans votre démarche :

  1. 20 pistes de solutions pour réaménager les écoles primaires garde [Veille Action]
  2. Ensemble pour des repas plus conviviaux [Association québécoise de la garde scolaire]
  3. Des écoles à rénover : l’occasion rêvée de mieux intégrer les services de garde [Veille Action]
  4. Saine alimentation en service de garde : un portrait détaillé de la situation [Veille Action]
  5. Dîner à l’école : 5 détails qui changent tout [Blogue de Stéphanie Côté]

Soutenir l’école dans un projet visant à améliorer le contexte dans lequel ses élèves prennent leur repas.

Les organismes pouvant soumettre un projet sont :

  • les écoles primaires et secondaires publiques de la région de la Mauricie, de l’Estrie et de Montréal;
    • directions d’école, services de garde scolaire, conseils d’établissement, comités de parents;
  • les fondations de ces écoles;
  • les organismes qui ont pour mission le développement communautaire ou social œuvrant en partenariat avec l’école ou sa fondation.

Amélioration du mobilier ou de l’équipement dans les locaux servant aux périodes du dîner
Ajouter des installations ou de petits équipements permettant d’avoir facilement accès à de l’eau potable

Aménagement d’un endroit de manière à stimuler la socialisation pendant les repas.
Offre de formation au personnel des services de garde et scolaire

  • Événement ponctuel;
  • Projet qui encourt des frais d’admissibilité supplémentaires aux élèves.

Pour être éligible à l’appel de projet « Mon lunch, mes amis, mon école », vous devez :

  • titre du projet;
  • objectifs du projet;
  • description du contexte actuel (nombre de dîneurs, année de construction de l’école, description sommaire des lieux de repas, déroulement, etc.);
  • description du projet;
  • en quoi le projet améliore-t-il le contexte de repas pour les élèves;
  • nom des membres de l’équipe projet;
  • organisme(s) partenaire(s) dans la réalisation du projet;
  • liste des différentes étapes de conception et de réalisation du projet, incluant les dates de début et de fin et les travaux à entreprendre;
  • description de l’implication bénévole (s’il y a lieu);
  • coût total du projet et sources de financement;
  • ventilation des dépenses (budget prévisionnel);
  • lettres d’appui des organismes partenaires s’il y a lieu;
  • résolution du conseil d’établissement.

Le processus de sélection en trois (3) étapes :

  • Communauté branchée valide l’admissibilité des soumissionnaires et des projets;
  • Le comité de sélection mis en place évalue les projets admissibles et sélectionne les projets répondant aux critères d’évaluation en fonction du budget disponible;
  • Communauté branchée entérine les recommandations (projets retenus et financement octroyé) du comité de sélection.

Le comité de sélection est composé de cinq (5) personnes, à savoir :

  • Trois (3) représentants de Québec en Forme et son projet Communauté branchée;
  • Un (1) ambassadeur Communauté branchée de la région;
  • Une (1) ressource d’expertise externe à Québec en Forme.

Chacun des projets sera évalué en fonction des critères suivants :

  1. répond à l’objectif poursuivi par l’appel de projet;
  2. risque d’avoir un effet durable, sur plusieurs années pour un grand nombre de dîneurs;
  3. est original, novateur, voir créatif;
  4. est réalisable en termes de faisabilité (coûts, calendrier de réalisation, compétences, expérience, ressources adéquates;
  5. doit être réalisé avant le 31 mars 2018.

Note : les projets associés à des écoles dotées d’un indice de défavorisation élevé bénéficieront d’une attention spéciale.

Le budget global réservé à l’appel de projet « Mon lunch, mes amis, mon école » est de 45 000 $. Le montant maximal qui peut être alloué est de 5 000 $ par projet pour une école primaire ou secondaire.

Même si le projet répond aux critères d’admissibilité, sa sélection et son financement ne sont pas garantis.

Outre le financement, d’autres formes de soutien sont prévues par Communauté branchée

  • Des ambassadeurs sont disponibles pour guider les personnes et organisations désireuses de soumettre des projets. Ils sont en mesure de mettre à profit leur expertise au bénéfice de votre projet. Si le recours à un ambassadeur n’est pas obligatoire, nous le suggérons toutefois fortement.

Seules les dépenses engagées après la date de signature de l’entente entre Québec en Forme (Communauté branchée) et l’organisme soumissionnaire sont admissibles.

Les dépenses admissibles doivent être des dépenses raisonnables et essentielles à la réalisation des objectifs d’un projet admissible.

Les dépenses admissibles comprennent (liste non exhaustive) :

  • versement des honoraires de professionnels apportant une expertise spécifique pour la coordination, la création, la production ou la diffusion du projet;
  • frais de communication directement liés à la réalisation du projet;
  • frais relié à la construction, la rénovation ou l’aménagement (ex. matériel, locaux pour repas);
  • frais de formation.

Les dépenses non admissibles comprennent (liste non exhaustive) :

  • frais de fonctionnement de l’école et/ou des organismes partenaires;
  • salaire des enseignants ou autres professionnels de l’école;
  • honoraires destinés à un membre du comité d’école et/ou du comité de parents;
  • dépenses engagées avant la signature de l’entente;
  • frais de transport d’élèves.

L’organisme devra être en mesure de faire état de l’utilisation du soutien financier reçu de Québec en Forme dans le cadre de son projet Communauté branchée.

Date limite de dépôt des demandes et délai de traitement

Les demandes doivent être reçues au plus tard le 14 avril 2017 à 17 h. Seules les demandes déposées sur le site web seront lues et analysées.

Tous les porteurs de projets recevront un accusé de réception électronique dans les quinze (15) jours ouvrables, à l’adresse courriel indiquée dans le formulaire de demande.

Qu’ils soient sélectionnés ou non, les porteurs de projets recevront tous un avis, dans un délai de trente (30) jours suivant la clôture de l’appel de projets.

**Présentement en période d’analyse des projets**

Pour toutes questions relatives à l’appel de projets, veuillez communiquer à l’adresse suivante info@communautebranchee.org